Sounds Mag’

Accueil > Francais > Politique > Le Sens des Priorités

Le Sens des Priorités

mercredi 21 avril 2021, par Sébastien Bourdon

Après un « nous sommes en guerre » (contre le virus), tournure aussi incongrue qu’imbécile, voilà qu’Emmanuel Macron nous fait part de sa volonté soudaine de créer une « école de guerre » pour former notre maréchaussée.

On ne lui fera pas l’affront de lui rappeler le coût, comme l’inefficacité, de la tristement célèbre «  guerre contre la drogue » menée en Amérique à l’initiative de Reagan (notre Président parle même de la lutte contre le trafic de stupéfiants comme étant « la mère de toutes les batailles »).

Sachant que l’on nous a dit de notre édile de la Nation avait découvert les banlieues avec « Les Misérables » (Ladj Ly), on se demande si lui a été également projeté en son palais « Un Pays qui se tient Sage » (David Dufresne) ...

Et évidemment, de nous sortir du chapeau des moyens et des hommes, avec force de ces promesses qui n’engagent que ceux qui les écoutent.

Il va de soi que la misère engendrée par les confinements successifs nous annonce une violence qui vient, probablement multiforme.

Mais quid de l’urgence médicale immédiate et toujours en cours, où sont les moyens promis ? Ne serait-ce qu’ici, à Saint-Ouen, l’Etat nous promet une absurdité mastoc et pharaonique avec la construction d’un hôpital en plein centre-ville, entérinant au passage la disparition de 300 lits à Paris (avec les fermetures conjuguées de Bichât et Beaujon).

Ne serait-ce pas de cela qu’il faudrait parler aujourd’hui et maintenant ?

Définitivement, comme le chante Trust : « Emmanuel Macron est en décalage horaire » (in « Miss Univers » - 2019).

Sébastien Bourdon

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.