Accueil > Francais > Cinéma > Shaun of the Dead - le film qu’on devrait voir mais qu’on nous cache (...)

Shaun of the Dead - le film qu’on devrait voir mais qu’on nous cache !

Une comédie romantique avec quelques zombies

mercredi 9 mars 2005, par Paul Kirkness

Le film que les distributeurs ont jugés bons de ne pas importer dans notre contrée... Ceux qui, comme nous, ont vu Shaun of the Dead, savent ce que l’on fait rater à ceux qui ne l’ont pas encore vu. Un grand film...

De toutes les affiches de films que l’on nous placarde dans le métro parisien, l’usager quotidien peut rapidement avoir rapidement le tourni. Pourtant il est un film dont le manque de publicité m’a sincèrement attristé. Une affiche par-ci, une autre par-là pour un film comme Shaun of the Dead, cela ne m’aurait pas dérangé...

Le fait est pourtant là - Shaun of the Dead n’a, pour l’instant pas été distribué en France et ne viendra certainement jamais défiler dans nos cinémas. C’est une bien triste nouvelle. Car Shaun of the Dead n’est pas seulement un bon film. C’est un excellent film à tous les niveaux... Et le fait que ces messieurs de la « grande » distribution française n’aient pas pensé qu’il eut fallu diffuser un tel chef d’œuvre dans les salles obscures de chez nous montre que ces messieurs ont une bien piètre opinion de nous, le public. Ou est-ce de ce film « britannique » qu’ils ont peur - bah oui ! C’est bien connu... nous les franchouillards, l’humour anglais on ne comprend pas !

Leur jugement est triste, mauvais et arrogant... Mais passons.

Une comédie romantique ...avec des zombies

Imaginez la banlieue tranquille londonienne. On y vit très convenablement, en famille, avec chien, enfants et belle voiture que l’on prend le temps de laver tous les dimanche. Imaginez cette banlieue dans laquelle vivent trois quasi-trentenaires célibataires. L’un deux incarne le bon petit business-man irritable - c’est Pete - et un autre, le type un peu tête en l’air, sympathique parce que sans grande ambition - et lui, justement, c’est Shaun (Simon Pegg). Quant au troisième personnage, il n’est pas tant un colocataire qu’un squatter. Ed (Nick Frost) est le meilleur ami de Shaun. Un mec qui vit sans participer au loyer, dont le seul revenu vient de ses petits deals de shit... Mais surtout, Ed et Pete ne peuvent pas se sentir.

Une grande partie du film sera tournée dans leur maison. Mais l’espace essentiel de Shaun of the Dead, c’est le Winchester - un de ces bons vieux pubs à l’Anglaise. Le Winchester va devenir la raison d’une rupture entre Liz (Kate Ashfield) et Shaun avant de devenir le bastion même de la lutte anti morts vivants (oui... on dit « mort vivant » et pas « zombies » car Shaun trouve ça ridicule).

Pourquoi Shaun of the Dead se qualifie-t-il pour le rang de comédie romantique ? Simplement parce que l’on y voit un homme - Shaun - qui cherche à regagner le cœur d’une petite amie tout en se réconciliant avec sa mère. Le problème, c’est qu’une horde de morts vivants ne va pas lui rendre la tâche bien facile. Shaun devient l’anti-héro parfait, luttant pour sauvegarder la vie de ses amis, de son ex, de sa famille... alors que tous avaient cessé de croire en lui. L’anti-héro va devoir lever son cul du canapé pour confronter la horde de morts vivants affamés.

Avis aux fans de Spaced

Le scénario de Shaun of the Dead fut entièrement rédigé par Simon Pegg et Edgar Wright. Wright et Pegg sont des noms très connus au delà de la Manche. En effet, Wright a réalisé, en 1999, la série humoristique Spaced. Ici, c’est le même humour... avec un peu plus de moments sanguinolents.

Shaun of the Dead, c’est du quatrième degré. Il ne s’agit pas d’un film d’horreur, bien évidemment. Certes, je déconseillerais de montrer ce film à vos enfants si vous en avez (surtout pas à Gustave Seb ! Déjà que ce petit à pris goût à Motörhead, alors je n’imagine pas le stéréotype qu’il deviendrait si en plus il devenait fana de dépeçage et de décapitations !). Mais ce qui fait Shaun of the Dead, c’est son humour. Les personnages sont hilarants - notamment celui de Ed - ainsi que le sont certaines situations. On y trouve facilement son bonheur lorsqu’il s’agit de passer une bonne soirée à se marrer.

JPEG - 9 ko
Le Winchester

Donc Shaun of the Dead est un film drôle. Mais ce n’est pas non plus que cela. Edgar Wright et Simon Pegg ne sont pas aussi superficiels que cela... Eux pour le coup, ce sont de véritables fans du genre. Les références aux grands maîtres du cinéma gore sont nombreuses ainsi que les reprises de mise en scène de grands films de la science fiction. Le titre du film - Shaun of the Dead qui fait, bien entendu, allusion à l’excellent Dawn of the Dead - lui-même est le témoin de cette admiration. Mais il faut aussi avoir l’œil bien ouvert pour reconnaître le nom de Dario Fulci - Fulci est le nom du restaurant où Shaun compte inviter Liz pour se rattraper - ou encore de Ken Foree - Foree est le nom du magasin dans lequel travaille Shaun. Le film est truffé de petites références qu’un deuxième ou un troisième visionnage (j’en suis à cinq personnellement) rend terriblement agréable !

Il est rare qu’un film combine de manière aussi réussie les éléments du film humoristique (avec des gags qui viendront moins vite que dans la série Spaced - je préviens les amateurs) et du cinéma gore... Qui plus est, Shaun of the Dead est un film à tout petit budget. On y voit donc immédiatement la main talentueuse de Wright qui, quoiqu’il arrive, joue de façon magistrale avec les effets de caméra.

Un très grand film qu’il ferait bon de voir en France... Avis aux amateurs du genre : faites pression sur la distribution (ou si vous n’avez pas la volonté d’écrire une lettre et que vous avez un peu d’argent de côté, le DVD est sorti en Grande Bretagne - et c’est un beau cadeau à se faire à soi ou à un proche).

Polo

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.