Accueil > Francais > Musique > Nailbomb - une réédition de choix

Nailbomb - une réédition de choix

La deuxième chance d’un suicide commercial

vendredi 19 mars 2004, par Paul Kirkness

Un rêve (re-)devenu réalité...

Mais si... Rappelez vous ! Nailbomb enfin ! Ne dites pas que vous avez pu oublier ça ?

Ceux qui ont passé leur jeunesse à écouter autre chose que du metal sont excusés. Mais pour les autres, c’est absolument impardonnable ! A moins que...

Si vous connaissez, rien ne sert de se rattraper, évidemment. Par contre, en ce qui concerne les incultes, vous feriez mieux de vous y mettre. Le label Roadrunner sort une version remasterisée de l’unique album de Nailbomb. C’est d’ailleurs très étonnant. Très bien, mais étonnant. Car, si le label était indépendant à l’époque, il ne l’est plus tant aujourd’hui. On s’étonne que les gens de chez S***y (les nouveaux proprios) acceptent de rééditer un album qui ait aussi peu vendu.

S’il n’a pas eu le succès escompté, ce n’est pas que Nailbomb est une merde, bien au contraire. Il est vrai que le choix de pochette laisse à désirer en vue de la violence graphique qu’elle véhicule. Mais le contenu de l’album est une merveille. Evidemment, un bémol reste à formuler : ceux pour qui le metal n’a pas d’intérêt n’y trouveront pas leur bonheur.

A vous autres, fans de Sepultura, de Biohazard, de Ministry ou encore d’un Misery Loves co. sous amphétamines : A vos marques ! Prêts ! Partez ! Vous ne serez pas déçus. Le projet est constitué de Max Cavalera (ex-Sepultura, Soulfly) et de Alex Newport (ex-Fudge Tunnel, Theory of Ruin) et c’est un véritable concentré surexcité de Sepultura avec le très industriel Fudge Tunnel. Sorti en 1994, l’album Point Blank n’a jamais fait, pour ainsi dire, un bide... Mais il n’a jamais récolté le succès qui lui était dû. Ne parlons même pas de l’album live Proud to Commit Commercial Suicide (fier de commettre un suicide commercial), qui lui, porte très bien son nom.

Alors rattrapez vous, bande de metalleux en herbe ! Il est l’heure de découvrir un disque bruyant et très puissant... la source d’inspiration de tant de groupes du moment. Point Blank ne demeurera pas un album « dans l’oubli », mais grâce à ses titres violents et revendicatifs, pourrait un jour se voir élever au rang d’influence majeure de toute une génération.

Polo

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.