Accueil > Francais > Musique > Fantômas à Paris... "Joie et satiété"...

Fantômas à Paris... "Joie et satiété"...

lundi 20 juin 2005, par Sébastien Bourdon

Seb nous livre un tout petit compte rendu plein d’émotions... Voilà un concert auquel il aurait été bon d’assister visiblement !

Alors que nous devisions devant la salle avant le concert Valentin et
moi,
Mike Patton est passé devant nous. On en a eu des frissons comme des
mômes.
Cette première sensation s’est confirmée lors de la soirée qui a suivi.
En
effet, mon dimanche soir s’est classé en un rien de temps presque tout
en
haut des degrés de l’échelle "joie et satiété de ma vie".

Mike Patton
est -
encore - le plus grand, il nous a livré avec ses amis une musique
brillante, inventive et toujours surprenante. Le public réagissait et
vibrait en même temps, c’était incroyable.

Le free jazz est né d’un réflexe naturel, la musique contemporaine
manquait
de swing. Il faut croire qu’elle manquait également de guitare, chose
maintenant réglée.
Ici et maintenant.

Love & Solitude du critique rock

Sebastian B. Bumble

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.