Accueil > Francais > Politique > Élections britanniques - sur le terrain

Élections britanniques - sur le terrain

samedi 8 mai 2010, par Virginie

Résidente de Londres, Virginie nous donne un bref aperçu du déroulement pour le moins chaotique des élections d’outre Manche.

Ce pays est fantastique.

Je suis donc allée voter hier (municipales qui ont coïncide avec les "présidentielles") et quelle n’a pas été ma surprise de voir qu’il n’y aucun contrôle d’identité (et beaucoup de cartes d’électeur ont été envoyées à des enfants. Tu peux ensuite les distribuer à tes amis qui peuvent voter plusieurs fois) et qu’il faut mettre des croix sur son bulletin de vote au crayon à papier. Très désuet, tout à fait charmant. L’isoloir où on ne s’isole pas (dans mon souvenir je n’ai pas vu de rideau), l’urne : un carton de déménagement avec un trou au milieu, et hop à Créteil !

Le soir (où les premiers sondages ne sortent pas avant 10 heures et les résultats s’égrènent tout au long de la nuit - complètement con comme système), une pure merveille !

Alors voici la recette à donner à tout homme politique désireux d’engager une procédure judiciaire : les bureaux de vote sont ouverts de 7 à 22 heures. A l’heure de la fermeture plusieurs cas de figure peuvent se présenter : les portes ferment à 22 heures devant une file d’attente de 200 personnes qui donc n’ont pas pu voter (Manchester), les gens qui attendent sont tous poussés dans le bureau de vote à 22 heures et on les enferme a clé (Birmingham), le bureau de vote ferme 10 minutes ou une demi heure en retard (sud de Londres)...

Mais ne soyez pas inquiets, l’élément comique n’était pas absent de ce chaos grâce (i) aux listes électorales périmées : "- Monsieur Dick ? Mais vous n’êtes pas sur la liste. - Vous vous foutez de moi j’habite à deux rues depuis un an ! - Ah ben désolée, j’ai eu des problèmes informatiques et j’ai du prendre la liste de la dernière élection, celle d’y a quatre ans... Pas grave on se retrouvera aux prochaines ! - C’est embarrassant. Bien le bonjour chez vous." (Monsieur Dick est un Anglais poli) et (ii) aux ruptures de stock de bulletins de vote : "- Et bien darling Ginette, ou sont les bulletins de vote ? -Y en a plus. - T’as pris le deuxième carton dans la réserve ? - Nan c’était trop lourd et la dernière fois personne n’est venu voter donc j’ai du les rapporter chez moi le soir - Alors, on fait quoi ? Il est 3 heures ? - On va au Pub ? - OK"

Bonne journée !

Virginie

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.