Accueil > Francais > Wax Tailor - "Tales of the Forgotten Melodies"

Wax Tailor - "Tales of the Forgotten Melodies"

dimanche 10 avril 2005

Voilà comment bien démarrer le Printemps... En découvrant Wax Tailor je me suis évidemment dit qu’il était riche parce que my Wax Tailor is rich, et il s’avère que c’est le cas ! En effet, ce disque sorti en mars 2005 est bourré de perles rares et de samples perdus mais retrouvés miraculeusement par notre DJ favori.
Bon je m’emballe un peu mais cet album est quand même une merveille et on découvre un sacré talent de mixage et d’alliage de sons le tout empaqueté sobrement… et comme me le conseille Woody Allen dans la chanson Hypnosis Theme « I’ll relax and have a good time ».

Pour information, Wax Tailor aka JCLS jouait avec le groupe de hip-hop LA FORMULE en tant que rappeur, compositeur, producteur et manageur. Notre homme à tout faire, parcours la France pour ses tournées, mais s’occupe aussi de l’émission de hip hop de la radio Droit de Cité à Mantes la Jolie, crée le label Lab’oratoire tout en continuant à se faire des connections dans le milieu artistique, et notamment en international avec le groupe suédois LOOPTROOP.

Vous pouvez en savoir plus sur son site, dans la section « Espace Pro ». Et c’est d’ailleurs sur son site qu’on peut découvrir son album en entier… preuve qu’Internet permet la diffusion en tout bien tout honneur de musique… il suffit d’avoir un peut d’ouverture d’esprit.

Ce Wax Tailor s’annonce donc comme notre nouveau RJD2 français, avec ses samples accessibles et agréables, ses beats entraînants et une sobriété générale synonyme de réussite surtout pour un premier album. On retrouve des élans de hip hop sur « Damn that music made my day » qui s’enchaîne sur « Where’s my heart at » ou encore« Walk the line » où il invite le groupe THE OTHERS. Il faut absolument écouter les mélodies enivrantes de « Que Sera », « Our Dance », ou encore « I am Free » et « How I feel ».

De manière générale cet album embrasse tout le répertoire électronique actuel que l’on connaît notamment issu du label Ninja Tunes ; on y puise des morceaux léchés et futés sans fautes ni ratures. On regrettera seulement que Wax Tailor ne se lâche pas plus, n’y mette pas plus un peu de hargne ou d’excitation.

En tout état de cause, je ne me lasse pas de cet album puissant et original création d’un homme orchestre hors du commun.


David


Voir en ligne : Site officiel de Wax Tailor

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.