Accueil > Francais > The Life Aquatic - de Wes Anderson

The Life Aquatic - de Wes Anderson

vendredi 8 avril 2005

Déjanté... C’est peut-être le mot qui définit de la manière la plus apte cette nouvelle réalisation du texan Wes Anderson.

Le Capitaine Steve Zissou – un Commandant Cousteau à l’américaine - va tenter de venger la mort de son ami : Esteban (Seymour Cassell) a terminé en déjeuner pour un énorme requin mutant, le nouvellement baptisé requin « jaguar ». Et il se pourrait que celui n’existe pas en réalité…

Bill Murray est, comme d’habitude, excellent. Il joue le rôle d’un homme lassé, conscient de soi et à la recherche d’émotions (qu’il a beaucoup de mal à ressentir). Au bord du gouffre et sur le point de devenir un has-been, sa femme - fabuleuse Anjelica Huston que Anderson est allé dégoté une fois de plus (elle avait déjà eu un rôle amusant dans The Royal Tenenbaums) – le quitte pour un autre explorateur marin, bien plus moderne celui-là, Alistair Hennessy (Jeff Goldblum). Sans cette personne qu’il appelle « le cerveau de l’équipage », Zissou se demande bien ce que l’avenir lui réserve.

Pourtant, comme le Commandant Cousteau avait l’habitude de le faire, Zissou emploi essentiellement ses amis et les membres de sa famille (les stagiaires qui participent à l’expédition n’ont pas de noms et sont appelés par des numéros : « interne n°1 », « interne n°2 »…). Et lorsqu’un personnage prétendant être son fils débarque, Zissou lui propose illico de faire partie de l’expédition vengeresse. Ainsi le jeune Ned Plimpton (Owen Wilson) rejoint l’équipage du Bellafonte, le bateau de Zissou.

Les personnages du film sont très nombreux - toute l’équipe de Steve Zissou. L’équipage est composé du caméraman, Vikram le sikh (Waris Ahluwalia), du technicien du son, Renzo (Pavel Wdowczak), d’un expert en sécurité qui passe ses journées à jouer de la guitare en chantant (Pele Dos Santos, interprété par Seu Jorge)mais aussi de Anne-Marie (Robyn Cohen) qui écrit les scripts tout en bronzant topless... Et il y en a bien d’autres parmi lesquels on retrouve un ingénieur allemand joué par Willem Dafoe, qui montre ici qu’il est capable d’endosser un rôle comique.

Pourtant de tous ces personnages, Cate Blanchett ressort magnifiquement. Elle se surpasse une fois de plus dans le rôle d’une journaliste britannique enceinte et… mystérieuse. Sa relation bizarre avec Zissou et son fils montrent bien qu’il s’agit d’un film de Andersen.
Vous n’aurez jamais rien vu comme A Life Aquatic. L’ambition de Wes Anderson est donc réalisée - un film unique dans l’histoire du cinéma. Et si toute cette histoire vous paraît étrange, il suffit de garder à l’esprit en allant voir ce film, qu’il s’agit d’une réalisation de Wes Andersen.

On peut même se demander s’il s’agit d’un film au sens que ce terme peut bien signifier… En tout les cas, une chose est certaine, dans plusieurs années, on parlera encore de The Life Aquatic, de ce film si… déjanté !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.