Accueil > Francais > Shai Hulud - "That Within Blood Ill-Tempered"

Shai Hulud - "That Within Blood Ill-Tempered"

vendredi 17 septembre 2004

"This is strong ! This is sincere !"

Fort et sincère. Tel commence le dernier opus en date de Shai Hulud. Jusqu’ici aucune surprise. Quiconque a eu la joie d’écouter du Shai Hulud auparavant sait que le groupe a toujours été synonyme d’intégrité pour ses fans et ses contemporains musicaux. La passion qui habite ce groupe se différencie de la rage pure que l’on peut retrouver exprimée par d’autres au sein du milieu hardcore / metal.

Aucune surprise non plus, lorsqu’on entend que That Within Blood Ill-Tempered est l’album le plus attendu de cette rentrée hardcoreuse. Mis à part les deux split-albums (avec Another Victim et Indecision), les albums Hopes Once Nourished... et A Profound Hatred of Man auront été les véritables pierres fondatrices d’un style nouveau. Shai Hulud ne lésine pas sur la mélodie, presque au point d’oublier les gros riffs bourrins que l’on retrouve d’habitude dans le hardcore. Ainsi, la musique du groupe oscille sans cesse entre toutes ces pistes - entre beauté et agressivité, entre gros son et sons mélodiques.

That Within Blood Ill-Tempered n’échappe pas à la règle qu’ils se sont eux-mêmes fixée. "Two and Twenty Misfortunes" en offre une preuve indiscutable - on est loin de la construction "refrain-couplet" qui alimente la musique d’aujourd’hui (et d’autrefois d’ailleurs... et ce n’est pas une critique !). On est ici dans le déconstructionisme le plus absolu de la "normalité". Shai Hulud nous offre ici un véritable "testament du coeur" (ils le disent eux-mêmes) et leurs paroles suivent...

On a beaucoup entendu dire que Shai Hulud travaillait ses paroles au point d’en faire quelque chose de réellement poétique... Certes, les cyniques diront à juste titre qu’on les entend pas trop bien... Ils ont raison, mais bon. Le fait est que, même lorsqu’il crie fort, Geert Van Der Velde parle de choses qui sont belles, positives, concrètes. Shai Hulud, en ce sens, est un groupe intelligent. Un groupe qui observe son entourage de façon critique pour en parler (en gueuler ne se dit pas... faudrait-il l’inventer ?) en chanson. Personnellement j’apprécie particulièrement l’effort bien qu’on puisse effectivement se prononcer sur l’aspect un peu prétentieux de cette démarche, avec cette utilisation presque obsessionnelle de mots à plus de quatre syllabes... Heureusement que des groupes "sociaux" existent.

En tant qu’amoureux de la première heure - je suis le groupe depuis leurs débuts avec une attention toujours croissante - j’aurais du mal à être vraiment objectif. Le fait est que Shai Hulud n’a pas changé. Ils ont eu beau perdre deux musiciens depuis Hearts Once Nourished..., l’esprit du groupe est encore là : intégrité, créativité, jeu des opposés. C’est un groupe que je conseil à tous les amoureux de la musique un peu agressive. Destabilisant au premier abord, la recherche est là, dans chacun des dix titres. L’émotion aussi. On est loin du vide énervé, des tatouages ratés et des fringues de marque... Peut-être n’est-on pas en plein dans la poésie. Mais on en est pas loin, bougre de dieu.

Polo

P.S. : Simplement, je souhaitais apporter une réponse à votre question. Pourquoi ce nom, "Shai Hulud" ? Il s’agit du nom donné aux vers de sables géants dans le livre Dune de Frank Herbert.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.