Accueil > Francais > Oliver Twist - de Roman Polanksi

Oliver Twist - de Roman Polanksi

mardi 15 novembre 2005

Roman Polanski nous livre ici une adaptation sans surprise du roman magnifique de Charles Dickens. C’est un challenge de taille auquel s’est attaqué Polanski et, au final, on peut dire qu’il ne s’en sort pas trop mal.

Le jeune acteur qui incarne Twist, Barney Clark, se débrouille plutôt bien. Toutefois, on pourra remarquer une intention certainement délibérée de la part du réalisateur visant à limiter la quantité de tirades prononcées par les jeunes acteurs du film. Il faut dire que, comme bien souvent, les jeunes acteurs – pourtant nombreux dans ce film – apparaissent difficilement naturels.

Mais pourquoi donner trop de place aux autres acteurs quand on a la chance d’avoir un maître dans son casting ? En effet, le vieux Fagin – l’organisateur du groupe de pick-pocket dans lequel Oliver Twist est entraîné – est interprété par Ben Kingsley. Et là, c’est absolument génial. Kingsley donne à ce vieux renard toute une personnalité que Dickens lui-même n’avait certainement pas imaginé. Son visage, ses gestes, son attitude et sa voix : tout est plus Fagin que Fagin. Kingsley nous livre des scènes drôles. On le voit notamment apprendre aux jeunes comment voler des mouchoirs de poche. Mais il nous fait aussi verser une petite larme lorsqu’il demande la clémence de la justice et de son jeune apprenti, avant son exécution publique devant le Old Bailey, la prison londonienne de l’époque.

Pourtant, si l’on exclut les présences charismatiques de Kingsley et de Jamie Foreman – qui interprète l’horrible William Sykes – Oliver Twist version 2005 n’a pas grand-chose d’exceptionnel. La production était là mais on reste tout de même sur sa faim. C’est un film sympathique à voir en famille, certainement, mais il n’a pas l’âme de la version avec Alec Guiness et Robert Newton. Aussitôt vu aussitôt oublier… Sauf – et je me répète ici – la performance de Ben Kingsley qui viendra s’ajouter aux trop rares interprétations mémorables de l’histoire du cinéma.

Polo

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.