Accueil > Francais > Life of Agony - "Broken Valley"

Life of Agony - "Broken Valley"

lundi 26 septembre 2005

J’ai découvert Life of Agony il y a onze ans, lors du Festival de la Rage qui s’était tenu au Zénith de Paris. Déjà, alors que nous attendions surtout la montée en scène de Biohazard et de Machine Head (ah les petits métalleux que nous étions !), j’avais été très heureusement surpris par la performance du groupe. Au point d’investir mon argent de poche dans l’âprement nommé River Runs Red le lendemain même du concert. Depuis je suis LOA de très proche : la déception après leur séparation... et encore, après les sorties des albums solo de Keith Caputo, leur chanteur. Mais il y a aussi eu la joie, à l’annonce de leur reformation. Et enfin l’angoisse avant l’écoute de ce Broken Valley.

La première écoute fut assez difficile. Ceux parmi vous qui avez un peu suivi la carrière de LOA savent que d’album en album le groupe semblait vieillir, flétrir sous l’influence de la notoriété. En clair, leur premier album – le fameux River Runs Red – n’a strictement rien à voir avec le dernier album sorti avant leur séparation, Soul Searching Sun. D’un harcore recherché et bien construit mais évidemment peu vendeur, le groupe s’est lancé dans une sorte de métal aux riffs doucereux et au chant pleurnicheur. Du bon, il y en avait bien évidemment mais on sentait bien une relâche. Une relâche qui – c’est une possibilité – a donc mené à leur séparation.

Les motifs du come back étaient donc douteux... Mais le résultat est là. LOA semblent vouloir montrer qu’ils ont encore un peu la pêche. Broken Valley, c’est un retour aux ambiances sombres. Les paroles sont loin du morbide de River Runs Red mais leur nouvel album est loin de déborder de joie.

La construction des morceaux est, somme toute, assez basique, avec un retour, là aussi, à un rock lourd et étouffant – imaginez, si vous le pouvez, un Black Sabbath au XXIème siècle. On entre dans Broken Valley très facilement, et on y reste volontiers chantonnant refrain après refrain.

Les faits sont là : LOA est de retour. Ils ne sont pas aussi énervés qu’au premier jour, mais ils se font entendre et les morceaux de Broken Valley feront très certainement un bon set live.

Polo

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.