Accueil > Francais > Dérapage Mediatico-Constitutionnel

Dérapage Mediatico-Constitutionnel

jeudi 24 mars 2005

Certains propos tenus sur ce site pourrait donner quelques indications sur mes penchants en terme de ce que je vais voter sur la constitution européenne (avec un petit ‘c’ et un petit ‘e’, pour la forme). Ce qui m’a bien fait rigoler aujourd’hui, au moment où des sondages - vive les sondages ! - annonçait que, finalement, l’ordre établi du "tout le monde votera ‘oui’" s’est rapidement cassé la gueule et que le NON (en majuscule pour la forme) risquait de le remporter, c’est que Le Monde fasse un portrait de Philippe de Villiers. Anodin ?

Je me suis amusé à imaginer la rédaction du Monde, complètement paniquée en voyant que son parti pris pour le ‘oui’ de la constitution et sa totale inévitabilité risque de leur coûter une partie de leur chiffre d’affaire si le NON l’emporte. Et dans la panique on sort les grosses armes : faire peur à ce qui risqueraient de voter NON. Comment ? « Si vous votez NON, vous votez comme l’extrême droite ». Si Philippe de Villiers est d’accord avec moi... je suis censé flipper.

C’est sûr, on avait déjà failli renoncer à nos méchantes réflexions sur la globalisation à la lecture de propos similaires dans l’Action Francaise à l’époque ou l’un de nos chers collaborateurs y était abonné (je ne donnerais que des noms sous la torture, pas avant) – note du cher collaborateur : « Je n’y étais pas abonné… Il m’ont donné une souscription gratuite que j’ai accepté pour lire leurs âneries ». Pour ceux qui ne saurait pas, l’Action Francaise est une formidable publication d’extrême droite royaliste, qui ne doit pas être bien distante de notre (nouveau) pote de Villiers.

A ce sujet, je ne pourrais que vous recommander le PLPL du mois de janvier, qui retrace un certain nombre d’affirmations sur les graves conséquences qu’il faudrait porter si la France votait NON. Je vous aurais donné quelques exemples croustillants, mais malheureusement le PLPL n’est plus en ma possession.

Bref, Le Monde tape là où ça fait mal, et encore une fois, on se retrouve désemparés...

Arthur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.