Accueil > Francais > De l’usage controversé des sondages....

De l’usage controversé des sondages....

mardi 25 mai 2004

Après l’accident du terminhal 2E de Roissy, on pouvait participer à un sondage sur le site du journal Le Monde. Ca aurait pu être dans un autre journal, comme le Parisien ou le Figaro, mais bon, c’est Le Monde...

Le sondage se présentait comme suit :

« Suite à l’effondrement du terminal 2E de Roissy, pensez-vous qu’il faut…

… le réparer, même si cela doit prendre beaucoup de temps : 37.6 %

… le raser et le reconstruire, même si cela gaspille beaucoup d’argent : 29.8 %

… relancer le projet d’un 3e aéroport et abandonner l’agrandissement de Roissy : 15.3 %

… Sans opinion : 17.4 %

Nombre de votants : 4409 »

On voit ici les limites de ce que certains appellent sondages, et que j’aurai tendance à appeler "manipulage".

En effet, aucune possibilité de répondre :

"Il faudrait le raser, replanter des arbres, brûler le projet d’un 3e aéroport international et commencer à penser à une réduction drastique de la circulation aérienne, qui pollue en une heure (par passager) autant qu’une voiture pendant une année"

Non. Rien de tout ça. On n’a le choix qu’entre réparer une erreur par la même erreur, reconstruire une erreur pour masquer une erreur, ou augmenter l’abération de notre foi en la technicité et aux objets qui font "vroum vroum", qui vont vite et qui polluent à ne plus y voir à 5 mètres (pour mieux cacher la crasse qu’ils engendrent)...

Décidément, les sondages, si c’est comme ça qu’on voit la démocratie, on en n’a pas fini avec le réchauffement de la planète et les cancers du poumon....

Toma

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.