Accueil > Francais > Dälek - "Absence"

Dälek - "Absence"

samedi 9 avril 2005

Comment chroniquer un album de Dälek ? Déjà, pour parler de From the Filthy Tongues of God, j’avais eu du mal. On a envie de parler de hip-hop… Cela serait si simple ! Mais en même temps, on se limiterait tellement. La musique de Dälek va plus loin que cette simple étiquette…

Quoiqu’il en soit, si hip-hop on a, Dälek est le groupe hip-hop qui s’associe le mieux au label de Mike Patton, Ipecac. Première impression : les paroles de Dälek sont faites pour être écoutées et entendues. Nous sommes loin du hip-hop expérimental d’un groupe comme Clouddead qui semble, par moment, n’en avoir rien à faire que d’autres aient à écouter leur musique… Les paroles sont clairement énoncées et rarement noyées par la musique des deux producteurs-musiciens du groupe, Oktopus et Still. Et cette musique est pourtant bien acérée… En fait, on évolue dans un style musical plus sombre encore que celui d’un Tricky sur Maxinquaye ou Pre-Millenium Tension. Still et Oktopus se vantent d’avoir un son lourd et agressif qu’ils veulent être le « plus effrayant du hip-hop ». Et on peut dire que c’est un succès…

Absence est lugubre et malin… Ca vous rentre dans les veines, et les beats vous hypnotisent en accompagnant votre rythme cardiaque. La bass vous calme, vous met à l’aise et vous expose encore plus aux paroles de Dälek – passionnées et poétiques.

On peut dire très clairement que Dälek est un des groupes les plus inventifs de cette scène underground hip-hop aux USA. Le New Jersey – dont ils sont issus – connaît déjà un véritable effet Dälek… Il faut dire que leurs deux albums précédents ouvraient la porte à une forme nouvelle, extrême et assez sombre de la musique rap qui n’avait été que très peu exploitée… Absence nous mène encore un peu plus loin dedans.

Polo

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.