Accueil > Francais > Coralie Clément - "Salles des pas perdus"

Coralie Clément - "Salles des pas perdus"

samedi 14 février 2004

Salles des pas perdus est le premier album de Coralie Clément. Derrière ce travail se cache son frère, Benjamin Biolay qui apparaît et réapparaît un peu partout sur la scène française contemporaine.

Sortit en novembre 2001, l’album a plusieurs mérites… D’une part on ne peut que savourer les différentes approches musicales que fait la jeune Coralie (elle n’a que 22 ans à l’époque). Avec des titres comme « L’ombre et la lumière » ou « Samba de mon cœur qui bat », elle s’aventure à mélanger des sonorités latines avec des mélodies plus pop. Dans « Le jazz et le gin » on a un aperçu auditif de ce que peut donner le jazz en ultralight… D’autre part, lorsque Coralie chante avec sa voix à la Jane Birkin (« A l’occasion tu souris »), on le sent : elle maîtrise aussi bien les difficultés que le sujet lui-même.

Salles des pas perdus est loin d’être un album bouleversant. Il correspond parfaitement au genre de trucs qui peuvent sortir de nos jours en France. On ressent clairement les recherches de douceur, de sons suaves et agréables… Les paroles tendent à adresser les sujets habituels de l’amour et du temps… Mais Salles des pas perdus n’est pas pour autant sans intérêt puisqu’il serait presque possible d’affirmer que ce sont des chansons comme « Ca valait la peine » qui ont influencé une Carla Bruni (ça y ressemble comme deux gouttes d’eau).

Avec Coralie on y va tout en douceur… et « On est bien » nous dit-elle.

Polo

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.