Accueil > Francais > Chasse au gaspis ou la schizophrénie d’un ministre....

Chasse au gaspis ou la schizophrénie d’un ministre....

jeudi 26 août 2004

Hier, 25 août, notre ministre de l’économie et des finances, M. Nicolas Sarkozy annoncait qu’au vu des récentes hausses du prix du pétrole, il voulait remettre au goût du jour la "chasse aux gaspis" des années 1970.

Partisan de la décroissance, je ne peux que me réjouir de voir une telle volonté chez un haut commanditaire de l’Etat tel que lui, bien que ses raisons soient économiques, et pas écologiques.

Mais, hier, 25 août, c’était aussi la commémoration de la libération de Paris. Outre le fait que je trouve toujours étrange de fêter la paix en sortant les armes, je me demande ce qui passe dans la tête de notre ministre de parler de chasse aux gaspis le jour où l’armée va faire faire une promenade de santé à ses chars d’assaut dans Paris. Car il demande aux Français de surveiller leur consommation d’essence, et d’énergie en général, alors que leurs véhicules consomment en moyenne 10 litres aux 100.

Doit-on lui rappeler qu’un char d’assaut, pour faire avancer ses 10 tonnes, consomme plus de 200 litres aux 100 ? C’est à dire plus de 20 fois la consommation d’un véhicule particulier moyen.

Mais bon, ne cachons pas notre joie, la chasse aux gaspis a vu le jour après le Club de Rome dans une optique de "croissance zéro" (aujourd’hui, c’est plutôt la tolérance qui est "zéro"..), et la croissance zéro est une étape vers la décroissance. Réjouissons-nous donc plutôt que de pointer une certaine schizophrénie chez nos dirigeants.


TOMA

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.