Accueil > Francais > Beigbeder défend la politique américaine

Beigbeder défend la politique américaine

mardi 19 octobre 2004

Je dois l’admettre, j’ai la télé... Et voilà qu’en rentrant de chez notre chroniqueur Toma, je l’ai allumé. En zappant, je suis tombé sur l’avocat Jacques Verges. Certes, il fut un temps l’avocat de Klaus Barbie et du FLN. Mais le voilà confronté à pire que lui dans l’émission de Thierry Ardisson...

Selon Laurent Baffie (ce crétin), Vergès ne marque que deux points sur dix lorsqu’il plaisante : "On m’a demandé si je pouvais défendre Saddam Hussein. Je réponds que je pourrais défendre Bush". Soyons clair. Je n’aime pas vraiment Vergès, un homme qui "ne fait que son travail", mais toujours sous les feux de la télé, cherchant sans cesse la célébrité.. Mais je déteste Baffie. Et je lui demande, à ce grand garçon plein d’avenir (si faire de la figuration dans une émission d’Ardisson c’est de l’avenir... car heureusement, le crétin n’ira pas beaucoup plus loin) : "Petit, t’es sûr que tu connais Hussein... Tu penses vraiment que ton travail te permet de comprendre Monsieur Bush ?" Quel con...

Mais le pire, ce n’est pas Baffie. Le pire, c’était de voir Vergès confronté à un autre chercheur de célébrité - bien plus habile que Vergès d’ailleurs. J’ai nommé Beigbeder. "Pourriez vous défendre Hitler ?" lui demande le bien pensant (rappelons que sa bien-pensance est intervenue lorsque cet ancien pubard a découvert qu’il y avait là un créneau marketing puissant)... Après cela, Beigbeder nous étale une analyse oh combien partisane.

"Maître Vergès, dit-il, je pense sincèrement que les Etats-Unis ne sont pas plus sécuritaires qu’auparavant". Et, face à Vergès qui vend son livre anti-Bush, on a l’impression que Beigbeder s’est reconverti dans la géopolitique du Moyen Orient. On aura tout entendu : En Afghanistan, les femmes se sentent mieux ; En Irak, tout va bien mieux depuis que Saddam est parti et la situation actuelle n’est qu’un mal passager qui amènera la population à la démocratisation...

Je m’arrête là. Mais ne trouvez vous pas ça étrange ? Ca ressemble mot pour mot à ce que dirait un Paul Wolfowitz. Tiens, Beigbeder a-t-il flairé le créneau "Faucon" ?

Polo

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.