Accueil > Francais > 5 x 2 - un film de François Ozon

5 x 2 - un film de François Ozon

mardi 7 septembre 2004

Aujourd’hui, il semblerait qu’il soit à la mode de raconter les histoires en commençant par la fin. David Lynch l’avait déjà fait. Puis ce fut au tour d’un certain Gaspar Noé de faire du bruit avec Irréversible (2002). Mais François Ozon, qui utilise ce même genre de technique, se défend pourtant d’avoir copié. Il fait tout de même référence à un film télé de Jane Campion intitulé Two Friends (1986), l’histoire de l’amitié entre deux jeunes filles, raconté de la rupture à la rencontre. C’est avec ce film là, et sans les autres qu’il aurait eu l’idée d’appliquer cette forme cinématographique.

Bientôt, que vaudra un film qui suit le schéma classique du récit – ‘début’ au début, ‘fin’ à la fin ? On peut se le demander. On peut aussi se demander ce qu’on aurait pensé du film de Ozon s’il avait été conté dans le "bon" sens. On aurait alors droit à l’histoire tout ce qu’il y a de plus banale d’un homme et d’une femme qui se rencontrent (dans un simili Club Med), qui s’aiment et se marient, ont une enfant puis on sent la lassitude qui s’impose furieusement dans leur couple… et c’est le divorce. Rien de bien exceptionnel.

Alors, 5 x 2 c’est cinq moments de la vie d’un couple vécus à rebours. Ce couple est interprété par Stéphane Freiss (Gilles) et Valéria Bruni-Tedeschi (Marion) et là, j’ai envie d’insister sur le jeu d’acteur. Ils sont tous les deux spectaculaires. Stéphane Freiss est un acteur formidable qui sait passer d’une émotion à l’autre avec naturel et Bruni-Tedeschi est étonnante. J’étais habitué à ses grimaces et ses regards timides, mais dans 5 x 2 elle parvient, elle aussi, à jongler avec son rôle et se montre plus épanouie qu’auparavant.

Gilles est un mari horrible. Il est maladroit, brusque et égoïste. Sa femme fait figure de nunuche qu’il faut provoquer pour qu’elle exhibe son caractère. Ceci mis à part, Ozon ne nous donne pas le temps d’apprendre à qui nous avons affaire. On ne peut juger que par des premières impressions, invoquant l’une des cinq situations pour se justifier. Certes on apprend que le couple sait partouzer si les conditions sont bonnes et surtout, on apprend qu’ils n’ont pas vraiment de conversation.

Pas de salut dans la vie à deux. Ozon enfonce le clou. Le réalisateur semble bien pessimiste à ce sujet, un peu désabusé et sans pitié. A quoi bon une vie conjugale ? Elle mènerait forcément vers les parents de Marion, incarnés par Michael Lonsdale et Françoise Fabian, un couple âgé, triste et sec. Ozon n’est pas cynique, pas ironique même… Il est plutôt désespéré.

5 x 2 est un film dans lequel on ne s’ennuie pas. La mise en scène est bien faite et assez énergique. Il y a même quelques scènes particulièrement savoureuse. 5 x 2 est un film grave, et l’affiche du film est bien trompeuse – on pourrait s’imaginer qu’il s’agit d’une toute autre forme de divertissement. 5 x 2 est un film intéressant, qui altère votre humeur – pas forcément en bien. Un film de Ozon est presque toujours intéressant et si 5 x 2 n’a rien de révolutionnaire, il restera assurément une des belles œuvres du réalisateur.

Polo

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.